Balade en Camargue (1).

La Camargue se trouve dans le département des Bouches-du-Rhône. Elle se situe dans le delta du Rhône entre le fleuve et un de ses bras qu’on appelle Petit Rhône. J’aime beaucoup ce terroir car c’est encore sauvage et les traditions y sont encore bien ancrées.

C’est une terre marécageuse où pousse le riz de Camargue. Les rizières sont alimentés par des petits canaux appelés roubines.

DSC_0937.JPG

La seule « ville » de Camargue (en fait un village) est Les Saintes-Maries-de-la-Mer.

Sur la photo ci-dessous on voit les arènes au premier plan. La culture tauromachique est très présente en Camargue où on pratique l’élevage de taureaux. Cependant ce ne sont pas les corridas à l’espagnole que l’on peut y voir, mais des courses camarguaises. Les animaux ne sont pas blessés ni tués. Une cocarde est placé entre les cornes du taureau et le raseteur doit la décrocher et donc s’approcher au plus près du taureau. C’est un sport dangereux pour l’homme, pas pour l’animal.

A l’arrière-plan on peut voir l’église fortifiée Notre-Dame-de-la-Mer.

DSC_0940.JPG

Voici son clocher.

DSC_0955.JPG

Les maisons traditionnelles camarguaises ont le toit fait non pas de chaume mais de sagnes qui sont des roseaux de la région. Sur le fronton est placée une croix camarguaise.

DSC_0945.JPG

La croix camarguaise symbolise « la nation camarguaise » ou « nation gardiane ». Elle associe symboliquement les gardians (gardiens à cheval des troupeaux de taureaux), les pêcheurs, et les saintes Maries, les trois disciples de Jésus ( Marie-Madeleine, Marie-Salomé et Marie-Jacobé) venues en Camargue.

La croix et les tridents de gardians expriment la foi.

L’ancre des pêcheurs symbolise l’espérance.

Le coeur représente la charité des saintes Maries.

Pour mieux connaitre la légende des saintes Maries, voici un lien :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saintes_Maries

DSC_0942

Voici une statue représentant un gardian conduisant un taureau.

DSC_0966.JPG

On peut aussi voir une statue représentant Mireille, héroïne provençale créée par Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature en 1904.

L’histoire de Vincent et Mireille est souvent comparée à celle de Roméo et Juliette. Mireille est le fille de riches paysans de la Crau. Elle a de nombreux prétendants fortunés mais elle est amoureuse de Vincent, un jeune vannier itinérant et sans argent. Les parents de Mireille refuse de la laisser épouser celui qu’elle aime. Elle s’enfuit en direction des Saintes-Maries-de-la-Mer afin de se recueillir sur le tombeau des Saintes et de leur demander de faire changer d’avis son père. Elle traverse la Camargue sous le soleil écrasant et arrivée aux Saintes-Maries-de-la-Mer ( voir la statue ) elle meurt, victime d’une insolation, laissant ses parents et Vincent inconsolables.

DSC_0965.JPG

Vous remarquerez que la grille qui entoure la statue de Mireille est composée d’une alternance de tridents de gardians.

Après cette visite nous avons pique-niqué face à la mer avant de repartir explorer la belle Camargue.

Suite au prochain épisode.

Photos personnelles.

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Balade en Camargue (1).

  1. Merci pour cette jolie balade. Vous y rendre à cette époque de l’année est le meilleur temps car l’été c’est un endroit très fréquenté. J’aime beaucoup les statues que tu présentes.La petite maison traditionnelle aussi attire le regard.
    Bon mardi certainement bien grisounet chez-toi aussi. Bises

    J'aime

  2. Bonjour ma chère Nadine, ton magnifique billet m’apporte le soleil qui me manque.
    Tes photos sont superbes et joliment décrites.
    La Camargue me rappelle de très beaux souvenirs. C’était en 1987, je crois… nous sommes partis en vacances en Camargue avec notre caravane. Nous ne l’avons plus. Nous avons donc choisi un camping puis avec la voiture, nous avons bien rayonné. Un jour, nous sommes arrivés au tout petit village du Gageron. Je dis village mais c’était 4 à 5 maisons dont un petit restaurant très accueillant. Nous avons mangé sur la terrasse, c’était l’été mais dans ces années là, il n’y avait pas beaucoup de monde. Puis le patron, nous a dit, vous devriez prendre la digue à la mer et après les salines, vous trouver une grande plage, ce que nous avons fait. A l’époque, la digue à la mer n’était pas goudronnée et il y avait de gros trous.
    J’aime la Camargue, les chevaux, les taureaux et les flamands roses. Tu vois Nadine, tu me fais revivre de beaux souvenirs 🙂 L’année suivante, nous y sommes retournés. Merci.
    Je te souhaite un doux après-midi avec toute mon amitié.
    Gros bisous très chaleureux ♥

    Aimé par 1 personne

    • Je suis bien contente que cette balade te plaise et évoque de bons souvenirs. La suite est prévue pour jeudi où tu pourras voir tous ces animaux. Passe une bonne soirée. Avec mes pensées les plus amicales. Gros bisous.♥

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s