Chimiothérapie.

Je sais, ce n’est pas un titre accrocheur. On n’a pas forcément envie d’entendre parler de maladie. Mais il ne faut pas oublier que j’ai créé ce blog avant tout pour m’aider moralement face au cancer en en parlant, mais aussi pour partager mon expérience afin d’essayer d’aider d’autres personnes concernées par ce fléau.Lorsqu’on apprend que l’on a un cancer on se sent seul et désemparé. On recherche des informations. Pour cela aujourd’hui on a la chance d’avoir internet qui est un outil formidable pour trouver des réponses aux questions que l’on se pose ( en dehors de la grande question : Pourquoi moi?).

Après avoir été opérée je pensais que c’était terminé. Le cerveau fait parfois blocage. Il ne veut pas admettre la réalité. Ainsi, alors que j’avais supporté stoïquement tous les examens et l’opération, je me suis effondrée en larmes quand le médecin m’a annoncé que j’allais devoir suivre des cures de chimiothérapie puis des séances de radiothérapie.

Tout d’abord cela voulait dire que je n’étais pas totalement guérie contrairement à ce que je pensais naïvement. Ensuite il faut savoir que je suis une adepte des médecines naturelles, de la nourriture bio…bref de ce qui n’est pas chimique et agressif. Le moins possible de vaccins, antibiotiques, médicaments pharmaceutiques. Et là vlan ! On m’annonce que l’on va m’injecter des produits ultra agressifs qui vont détruire grand nombre de mes cellules mauvaises ou bonnes. Info difficile à digérer. En plus pour être honnête je ne comprenais toujours pas pourquoi je devais en passer par là étant donné qu’on m’avait tout enlevé. Jusqu’à ce que je rencontre le radiothérapeute, un professeur en charge du service, qui a été clair, direct et précis. Droit au but :  » Votre cancer est de grade 3, de type agressif, avec gène récidiviste. Si vous ne suivez pas la chimio et la radiothérapie les risques qu’il revienne sont autour de 40%. Si vous suivez les traitements cela tombe autour de 2 à 3 %. » Et là j’ai compris que ces traitements que je redoutais étaient là pour me sauver. J’ai donc appris à les accepter, aidée en cela par la sophrologue de l’hôpital.

Enfin dernier point difficile à supporter , surtout pour une femme, j’allais perdre mes cheveux, puis mes cils et sourcils. Dur dur !

Il y a beaucoup de sites qui parlent du cancer et de la chimio. Je ne vais donc pas m’étendre sur les effets de la chimio, surtout que c’est très variable d’une personne à l’autre. Je veux juste donner des petites infos qui peuvent aider.

DSC_0591.JPG

Chimio et cheveux.

Il faut se préparer moralement à se voir chauve. Pas évident ! Surtout que j’ai normalement une chevelure bien fournie qui descendait jusqu’en bas du dos. Dès que j’ai su que j’allais subir une chimio j’ai pris rendez-vous avec une prothésiste capillaire. A l’hôpital ils fournissent des catalogues avec des adresses. J’ai choisi Any d’Avray qui, d’une part est une marque réputée, et qui d’autre part a un magasin à Aix.La dame,très gentille, m’a bien conseillée. J’ai choisi et commandé ma perruque en la prenant de bonne qualité : d’abord pour pouvoir la supporter sans que ça démange, et ensuite pour la porter volontiers en ayant l’air naturel.

Je suis allée chez la coiffeuse 3 jours avant la 1ère chimio pour me faire couper les cheveux le plus court possible. C’était une étape pour m’habituer psychologiquement. Environ 2 semaines après le début du traitement j’ai senti de forts picotements au niveau des racines. C’était le signe annonciateur de la chute à venir. Je suis donc retournée chez la prothésiste qui m’a rasé la tête et m’a mis ma perruque.

J’ai aussi acheté des turbans et petits bonnets pour la maison où je n’aime pas porter la perruque. Mais il faut porter quelque chose sur la tête pour ne pas attraper froid et ne pas choquer ses proches.

Chimio et ongles.

Un aspect de la chimio qui est moins connu c’est que cela abime les ongles. Ils noircissent sous l’effet des U.V. Il faut donc les protéger. Il y a des conseils à ce sujet dans le petit livret sur la chimio qu’on nous donne à l’hôpital.

C’est fastidieux mais il faut le faire. Pas de laisser-aller !

Il faut appliquer 2 couches d’une solution avec filtre U.V. comme Evonail. Celle-ci est à base d’eau thermale et renforce l’ongle fragilisé tout en l’hydratant. Ensuite il faut appliquer 2 couches de vernis opaque et plutôt foncé. J’en ai acheté de la marque Eye Care, en parapharmacie. Ils contiennent du silicium qui renforce l’ongle. Ainsi, moi qui ne mettais jamais de vernis ( des produits chimiques sur mes ongles ça n’est pas mon truc), j’en ai tout le temps. Il faut refaire toute l’opération solution + vernis au moins une fois par semaine : écaillé cela n’est plus efficace et en plus c’est laid.

Petits conseils en vrac.

Pendant tout le temps que dure la cure de chimio il faut beaucoup boire : 2 litres d’eau (tisanes et thé compris) sont indispensables. Cela permet d’évacuer plus rapidement les produits toxiques et de s’hydrater.

Dès que vous le pouvez faites un peu d’exercice physique, ne serait-ce qu’un peu marcher dans la maison, prendre l’air dans le jardin ou sur le balcon.

Pensez à manger environ toutes les 2 heures. Cela calme l’impression de nausées.

Soyez coquettes. Ne vous laissez pas aller. Et surtout faites vous plaisir car le plus important c’est de garder le moral.

Publicités

6 réflexions sur “Chimiothérapie.

    • Merci chère Denise. De gentils mots comme les tiens font partie des choses qui m’aident à avancer. Ils m’apportent un peu de lumière à chaque fois. Je te souhaite une soirée douce et paisible. En toute amitié.♥

      J'aime

  1. Ton témoignage est beau et j’espère que ton blog tout neuf permettra à d’autres femmes d’en savoir un peu plus et les aidera dans ce processus si difficile. L’important est de garder un esprit positif car tu vas vivre des moments pénibles. Je connais plusieurs femmes comme toi et la chimio rend malade. Par contre ce que je peux te dire c’est que ces personnes s’en sont sorties très très bien et vivent une vie tout à fait normale à présent. Elles mangent même cette vie si précieuse. Tu as bien fait de couper tes cheveux très très courts. Mais là encore une fois le traitement terminés ils repoussent très drus et vigoureux.
    Tu as un bon mental et une bonne façon d’agir et je suis certaine que tout ira bien. Tu es dans mes pensées. Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

    • Tes mots me font chaud au coeur. En fait, cette semaine était ma dernière séance de chimio. En janvier je vais commencer la radiothérapie. J’ai d’autres traitements aussi. Merci de ton soutien qui m’aide moralement. Bien amicalement.

      J'aime

    • Merci de ton message . J’ai terminé la chimio cette semaine et je vais bientôt commencer la radiothérapie. J’espère en effet que mon témoignage pourra aider d’autres femmes qui passent par cette épreuve.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s